Il était une fois...

“Brute du quart de mille”

La Mustang fût redessinée pour 1967-68. Le nouveau design était 2.7 pouces plus large que le modèle précédent. Ceci avait comme but d’accommoder les gros blocs. Le 390 pouces-cube @ 325 chevaux était un bon départ, mais ne semblait pas apte à affronter la compétition. Après plusieurs tentatives pour convaincre Ford d’offrir le Cobra Jet 428 dans la Mustang, Bob Tasca (propriétaire du concessionnaire Tasca Ford, situé à Providence, Rhode Island), a finalement vu son vœu exaucé.. Au mois d’avril 1968, Ford annonce l’option CJ428 pour la somme de 393 dollars. Les 8 premières voitures fûrent construites selon les normes de la NHRA (National Hot Rod Association), afin qu’elles soient légales. Les 8 voitures fûrent peintes en blanc et conçues pour le ¼ de mile. Le tout nouveau Cobra Jet 428 de série offrait des têtes 427 de haute performance, un carburateur Holley 4 barils à 735 cfm et un système à air forcé de type ram air.  Dans l’édition d’avril 1968, on dit que Hot Rod Magazine testa la Mustang équipée du 428 CJ. Ils ont parcouru le ¼ de mille en 13.56 secondes à 107 milles-à-l’heure , lui attribuant le titre de “ Sedan de production le plus rapide jamais construit’’. Les Winternatinals de “68 fûrent dominés par ces bolides. En finale, un affrontement de deux CJ 428 fût gagné par Al Joniec qui  franchit la ligne d’arrivée en 11.498 secondes à 120.6 milles-à-l’heure.

Gas Ronda en action au Winternationals 1968.

Robert J. Cuillerier 

Voitures Classiques de l’Outaouais

Collaborateur

Rage du Cyclone

    La Cyclone Spoiler fut la réplique de Mercury envers la populaire Ford Torino Cobra. Avec un prix de base de 3530$ US, la Cyclone Spoiler venait très bien équipé avec le fameux moteur 429 Cobra Jet c/a air forcé de type ”Ram-Air”. De plus, une longue liste d’options s’ajoutèrent à l’achat de ce bolide sans frais supplémentaire, tel qu’un aileron avant et arrière, votre choix de 6 couleurs frappantes de type ”Grabber”, des autocollants très évidents de pleine longueur, ensemble cadrant complet, sièges baquets, speedo de 140 milles-à-l’heure, tachomètre de 8000 révolutions/minute, transmission à 4 rapports de type Top loader avec levier Hurst, différentiel barré de neuf pouces track lock c/a engrenage 3.50-1, suspension de compétition et des pneus de grosseur G70x14.

   Pour une somme supplémentaire, le consommateur pouvait opter pour l’option Super Cobra Jet, connu sous le terme ”Drag Pack”. Cette option vous donnait droit à plusieurs surprises en dessous du capot et un différentiel de neuf pouces avec engrenage de 3.91-1 traction lock ou de 4.30-1 Detroit locker. Seulement 1631 unités de la Cyclone Spoiler furent produites.

  En 1970, la revue Road Test testa la Cyclone Spoiler équipée de l’option 429 Super Cobra Jet. Ils parcoururent le 1/4 de mille en 13.98 secondes @ 102 mille-àl’heure…Quand même très raisonnable, considérant son poids de 4100 livres!

  Comme tous ”muscle cars” du temps, la Cyclone Spoiler fut discontinuée en 1971, après seulement deux ans de production. Ceci étant du aux nouvelles lois politiques exigées par le gouvernement pour tous fabricants automobile et le nouveau mouvement social.

Robert J. Cuillerier

Voitures Classiques de l’Outaouais

Fermer le Menu